Spotted Ranch : le chant de l’harmonie

Spotted Ranch : le chant de l’harmonie

Il est des lieux qui marquent les esprits, et qui hantent l’essence de vos rêves.

De ces lieux paisibles, où le silence n’est pas silence, ou les rayons du soleil sont semblables à de myriades de gouttelettes d’or ; ces lieux révèlent le plus souvent des êtres dotés d’une passion dévorante, pour ce qu’ils ont construit, à la dure loi de leurs esprits et de leurs cœurs.

Le Spotted Ranch, c’est l’un de ces lieux.

Bienvenue en terre américaine, et pourtant à des milliers de kilomètres du Nouveau-Monde.

Le Spotted Ranch, c’est l’histoire de Marie Jeanne Guilbaut. Du haut de ses bottes respirantes, d’un chapeau vissé sur le crâne, et d’un sourire désarmant et déridant le plus grognon des humains comme des chevaux, elle allie douceur et bienveillance, dans ce lieu qu’elle a aimé avant même de l’imaginer.

Sa vie entière, ce sont les chevaux, ces petits chevaux chers aux indiens, bariolés de couleurs. L’Appaloosa règne sur le cœur de Marie, et elle a fait de son ranch, leur temple sacré. N’en déplaise à son seigneur, l’impressionnant Sophisticated Design – dit Q1nQ1n, qui se plait à jouer tantôt le taciturne étalon sauvage, tantôt l’hongre mielleux entre les mains de sa maîtresse. D’ailleurs, aucun cheval ne semble résister à l’attraction qu’elle exerce ; du cheval de trait effrayé par une calèche, à une jeune poulichette au tempérament de feu, tous fondent sous la houlette de la maîtresse des lieux..

spotted ranch

Le Spotted Ranch, c’est désormais notre chez Nous. On y a posé les pieds et les sabots mi-juillet. Ce n’est pas anodin ; ce n’est pas une découverte. Marie-Jeanne fait partie de ces enseignants qui ont rythmé ma vie de petite cavalière de club. Cinq ans passés tous les samedis dans l’Ouest lyonnais, à découvrir l’équitation western et sa passion dévorante pour les chevaux. Et c’était il y a dix ans…et pourtant cette impression folle que rien n’a changé (hormis notre âge bon).

spotted ranch

C’est donc un peu un retour aux sources pour moi. Et une découverte pour mon Rocky, mais, avouons-le, il était fait pour être un « spotted équidé ». Un peu fayot sur les bords, à réclamer des caresses à la moindre pause en cours – ou à jouer les yeux doux dans les écuries, le Spotted Ranch nous a conquis l’un comme l’autre.

Et Rocky s’y est fait des copains – jaunes et moins jaunes – dans le fin fond des prés immenses de la propriété.

spotted ranch

Le Spotted Ranch, c’est une vingtaine de box tous conforts, deux douches à eau chaude, deux selleries, un club house ou il y pleut des bières… et des rires. 22 hectares de propriété divisés en paddocks et en prés, un marcheur, un rond de longe, une spotted carrière, un manège couvert pour monter en toutes saisons – quel luxe ! Mais c’est surtout une atmosphère idéale pour l’apprentissage, et le travail. Des propriétaires aux élèves, tous n’ont que la bienveillance sur le bout des doigts.

Et c’est dans l’Ain, proche de la bourgade rudimentaire qu’est Vescours, que se trouve ce petit coin de paradis.

Et si vous passiez nous rendre visite ? Vous ne serez pas déçus.

spotted ranch

spotted ranch

 



1 thought on “Spotted Ranch : le chant de l’harmonie”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.