Pourquoi aime-t-on autant les chevaux ?

Pourquoi aime-t-on autant les chevaux ?

C’est cet être, à nul autre pareil, qui déclenche en nous de telles émotions qu’il nous est parfois difficile d’expliquer.

Je me souviens, du premier cheval que j’ai aimé, ce fripon à la robe grise qui se faufilait sous les clôtures. Terreur du poney-club, à la crinière folle, et au caractère d’étalon. Et je ne me souviens plus de son nom. Oublié dans les tréfonds de ma mémoire, je n’ai gardé que la fougue qui l’animait alors. De ma tristesse lorsque j’ai appris que jamais plus je le chevaucherais. Enfui, passé sous les barrières selon les propriétaires. Un poney si fringant, disparaît-il si aisément ?

Cet Esprit de liberté farouche, cet Enfant du Vent, il fut le premier à me fasciner. Toute petite fille rêve d’un poney, et tout poney mérite l’amour d’une gamine. Je ne sais pourquoi, je ne sais comment, il avait gagné mon cœur, et si j’ai oublié son nom, son souvenir, est intact et vif.

D’autres poneys bercèrent ma toute jeune vie de cavalière, tous poneys de club et de cœur. Leur dévotion ferait pâlir d’envie les Anges, – Ou bien étaient-ils des Leurs ? Ne sont-ils pas, dans les légendes, les Fils du Vent et de la Terre ?

D’aucuns ne regardent qu’avec leurs yeux ; plaignez-les alors. Regardez avec votre Cœur. La plus pure vision, est celle bercée par la passion. Et Amour et Passion sont, après tout, frère et sœur.

Certains Grands Chiens – ainsi étaient-ils appelés par les Indiens Crees -, m’ont sauvé la vie. Rigolez donc, et pourtant, qui irait mentir à un Cheval ? Lui voit votre âme, tel le Jugement Dernier, et lui mentir, c’est confier votre vie au Malin. On ne peut pas mentir à un cheval. Pourquoi le ferait-on ? Il ne juge pas, ne critique pas, il est. Il accepte qui vous êtes, heureux ou brisé, et il sait la moindre de vos émotions.

Peut-être y ai-je vu mon Salut, dans les yeux de cette petite Haflinger, “Champs de Trèfles“. Je n’ai pas oublié son nom. Seule jument que j’ai chérie, et qui vaillamment désarçonnait le moindre de ses cavaliers. Elle ne m’a jamais fait tomber. 

Elle n’a jamais parlé comme nous le faisons. Nous parlons trop. Elle ne parlait pas, et pourtant elle communiquait. Elle était là, avec ses naseaux gris doucereux, soufflant sur mes mains et mon visage ; et, tout, alors, disparaissait. Il n’y avait qu’elle, son souffle sur ma peau, et moi. Plus rien d’autre.  

 J’oubliais tout, le harcèlement scolaire, les notes, l’école… Tout.

Elle avait ce pouvoir magnifique.

Les Magiciens de Poséidon l’ont tous.

Par vents et marées, la houle m’éloigna de ces animaux célestes. Et la houle terrifiante de la Vie et de la Faucheuse me ramena à eux.

Chevaux Jabonero

Le majestueux Destrier, aux allures relevées, mais au regard aussi doux que celui d’un agneau, à la prestance incomparable des Chevaux de Rois; entendez-vous, le murmure de son souffle ? Présence rassurante, presque écrasante, mais bienveillante. Et toujours, cette compréhension troublante. En un regard, il en dit plus que bien des Hommes, si l’on sait écouter.

Écoutez-le, et suivez sa danse.

Et puis, l’Inattendu.

Je n’aurais pas cru pouvoir aimer les chevaux encore davantage. D’or pur et fin, il chatoie au soleil comme les Portes de Versailles au petit matin, contrastant avec le noir de ses paturons, jarrets et crins. Jeune coq au regard d’ambre paisible, j’irais au bout du monde pour (et surtout avec) lui. Rocky a fait un bond dans ma vie.

Écoutez les cavaliers parler de chevaux, et jamais vous ne vous ennuierez. Ce sont les histoires d’Amour les plus pures.

Quel autre animal a-t-il traversé les âges ainsi aux côtés de l’Homme ? Tantôt partenaire de travail, outil pour la guerre, mais surtout ami fidèle. Il ne connait pas la Trahison, ni la Gloire, ni la Vanité, ni la Jalousie.

L’amitié, et l’amour, dans leur forme la plus brute. 

Je veux savoir. Quels sont vos histoires les plus marquantes ? Comment les chevaux ont-ils changé les choses ? Pourquoi, aimez-vous les chevaux ?



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.