Écrin de douceur : shooting photo avec Angélique, Eden & Ethan

Écrin de douceur : shooting photo avec Angélique, Eden & Ethan

La douceur dans toute sa splendeur.

Ici, dans ce pâle matin du mois de Juillet, alors que le soleil tarde à se lever, caché par les nuages, que commence le voyage.

Laissez donc vos soucis de côté. Laissez votre vie effrénée un instant ; elle peut bien attendre quelques instants de douceur féerique, n’es-ce pas ? C’est le voyage que je vous propose.

Bien, vous êtes installés ? Allons-y.

Hors du Temps, hors du Monde, ces trois-là semblent s’être irrémédiablement trouvés. Angélique – ô le doux prénom qui rappel celui des Anges. Ethan, petit bout de chou impétueux. Eden, Gardienne du Jardin. Et puis, une apparition de Spirit, poney au caractère bien trempé.

Angélique, en plus de ces deux chevaux originaux, est éleveuse de Bergers Australiens. L’élevage porte le nom de Good Spotted Paradise, en l’honneur de ces chevaux à tâches (spotted étant, littéralement en anglais, “tâches”), et de son premier chien (Good, pour Helios Good).

Ou l’ont découvre alors, un petit Ethan qui n’a pas froid aux yeux, et une Angélique, qui, – malgré son stress d’avoir pour la première fois monté à cru Eden – resplendit. Et une Eden aux petits soins pour ses Humains.

Eden et Ethan

L’ont dit que photographier, c’est capturer une parcelle de l’âme.

Voyez-vous, leur âme, comme elle jaillit ?

Les Chevaux nous apportent bien plus que ce que l’on pense.

Angelique, Ethan et Eden

L’évidence semble être de mise, et si, le Soleil ne nous fera pas la grâce de sortir pour les illuminer, peu importe, nous n’avons pas besoin de Lui.

Angelique, Ethan et Eden

Il n’est jamais aisé de photographier et des enfants et des Chevaux. Et pourtant, la Magie opère si facilement. Un seul mot d’ordre, pour le photographe, une seule ligne de conduite : cherchez le Naturel à tout prix. Je n’ai pas demandé telle ou telle pose, les photos sont ce qu’ils s’est passé. Je préfère ce Naturel si évident qui transparaît si foutrement beau, plutôt qu’une pose statique demandée.

Je suis plutôt satisfaite de la manière dont les photos ont rendu, d’autant que les mouches n’ont pas rendu la tâche facile. Un gros travail de post-production a été nécessaire pour faire disparaître ces nuisibles ! Saurez-vous deviner ou se trouvait-elles ? Bon courage, il y en avait une bonne dizaine.

Nulle photo n’exprime ce que celle exprime, et je vous laisse libre de vous faire votre propre avis!

Angelique et Eden

Un peu plus de 144 photos prises pour une sélection (stricte) d’une vingtaine de clichés de douceur infini. Et je ne pouvais juste donner les tirages ainsi ; parce que c’est aussi ça le métier de photographe, s’assurer que la livraison des photos plaise autant que les photos elles-mêmes.

Coffret photo

A une prochaine session photo (pourquoi pas vous ? contactez-moi ici)

 



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.